Programme

C’est avec plaisir que Studio XIX vous propose son programme pour l’année 2017-2018.

Ainsi tout au long de l’année retrouvez nous pour des séances qui alterneront entre des sessions publiques avec invités, et des ateliers méthodologiques qui permettront aux jeunes chercheurs d’exposer leur travaux et de confronter leurs approches, ces moments d’échange seront pour eux l’occasion de présenter l’avancement de leurs propres recherches.

Pour cette session 2017-2018, notre programme de conférences a pour thème : Rencontres autour du XIXe siècle, Histoire de l’art et Pluridisciplinarité. 

  • 19 octobre 2017, séance invité, salle Jullian, 18h-20h

« La galerie de minéralogie du MNHN, épistémologie d’un décor – programme SPESCIES »

Par Thierry Laugée, maître de conférences en Histoire de l’art à l’Université Paris 4- Sorbonne et Olivier Vayron, doctorant en Histoire de l’art à Paris 4- Sorbonne.


Entre 1851 et 1862, Auguste Biard, peintre salonnier, apprécié du public, reçoit de l’Etat français la commande d’un grand panorama à 360° de la Baie de la Madeleine au Spitzberg pour orner la galerie de minéralogie du Muséum de Paris. Ce cycle décoratif résulte d’une grande vague de production sur le thème du Grand Nord que le peintre réalise dès 1839 à son retour du Spitzberg à bord de la corvette La Recherche.
La corvette La Recherche fut en effet missionnée dès 1835 pour trouver les rescapés du navire La Lilloise perdue dans les mers du Nord. Embarque à son bord, à partir de 1836 et durant quatre années de suite, des scientifiques, des médecins et des peintres afin de réaliser un rapport complet sur les régions isolées, possiblement productives mais encore peu explorée du Grand Nord. Le résultat des récoltes, les mesures, les analyses, les relevés et les croquis, furent rapidement divulgués et publiés dans une série de comptes rendus et d’atlas pittoresques. Outre les périodiques qui communiquaient au public les avancées de cette série de voyages d’explorations, les premiers artisans qui rendirent compte, à grande échelle, de la physionomie de ces régions furent les artistes. A commencer par le grand panorama de Biard au muséum de Paris, ces œuvres, entre velléités scientifiques et évocations fantasmagoriques, ont influencé longtemps l’image que le public se fit du Grand Nord.

 

  • 15 novembre 2017, séance méthode, salle Vasari, 18h-20h,

Raphaëlle Jalenques « Le bois sacré après Puvis de Chavannes, vivante nature et fabrique du lieu à la fin du XIXe siècle » et Anne-Henriette Auffret, « La peinture décorative aux Expositions Universelles et Internationales de Paris 1878-1937 »

En présence de Pierre Wat et Bertrand Tillier.

 

  • 13 décembre 2017, séance invité, salle Vasari, 18h-20h,

« Les enjeux contemporains du métier de conservateur et ses rapports à la recherche universitaire »

Par Paul Perrin, Conservateur des peintures au musée d’Orsay.

 

  • 17 janvier 2018, séance invité, salle Benjamin, 18h-20h,
Françoise Mardrus viendra nous présenter le centre Vivant Denon du Louvre qu’elle dirige en compagnie de Françoise Dalex. Il s’agit d’un lieu d’étude et de recherche dédié aux professionnels des musées, aux chercheurs mais aussi à tous ceux qui s’intéressent à l’histoire du Louvre et des musées. Il offre au public l’accès à une grande diversité de ressources sur les thèmes transversaux que sont l’architecture, la muséographie, les missions du musée et ses publics, et contribue au développement de projets de recherche sur ces sujets.


  • 14 février 2018, séance méthode, salle Benjamin, 18h-20h,

Morgane Weinling « Le « Panthéon de l’école de 1830″ : étude d’un mouvement collectionneur » et Anne-Sophie Gapinski, « Pierre Prins (1838-1913) une vie, une œuvre : entre négligences, légendes et vérités »

En présence de Pierre Wat et Dominique Poulot

 

  • 14 mars, séance invité, salle Benjamin, 18h-20h,

« La véritable histoire de la « Belle Époque ». Comment s’écrit l’Histoire : discussions sur le temps et ses interactions »

Par Dominique Kalifa, Professeur d’Histoire à l’Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, et Béatrice Joyeux-Prunel, Maître de conférences en Histoire de l’art à l’ENS.

 

  • 11 avril 2018, séance invité, salle Benjamin, 18h-20h,

«Que je voudrais être  poète !  » : Delacroix poète selon Delacroix»

Nous vous proposons à l’occasion de l’exposition consacrée à Eugène Delacroix au musée du Louvre, une séance pluridisciplinaire autour de cet artiste.

Marie Frisson, doctorante en Littérature à l’Université Paris 3 Sorbonne Nouvelle et l’Université de Bâle,  nous présentera une communication intitulée  » « Que je voudrais être poète !  » : Delacroix poète selon Delacroix » elle suivra le parcours de la rétrospective consacrée au peintre en appliquant son oeil littéraire.

Pour lui répondre Morgane Weinling (doctorante à Paris I Panthéon-Sorbonne sous la direction de Dominique Poulot), qui a travaillé sur l’exposition dans le cadre d’une bourse Immersion du Labex, nous apportera un point de vue interne aux problématiques questionnées.

 

  • 16 mai 2018,séance invité,  salle Benjamin, 18h-20h,

« Théâtre, politique et démocratie »

Par Isabelle Barbéris, maître de conférences en Arts du Spectacle à l’Université Paris 7- Diderot et chercheur associée au CNRS.

 

  • 6 juin 2018, séance méthode,  salle Benjamin, 18h-20h,

Emma Cauvin, « Une réception critique de Claude Monet. Formation du mythe de 1900 à nos jours. » et Olivier Schuwer, « « Persistance de l’impressionnisme, un concept dans l’œil du symbolisme».

En présence de Pierre Wat.

Retrouvez ici le programme de l’an dernier.