Oscar Wilde, L’impertinent absolu

wilde_par_sarony-_allonge

En marge de son exposition sur Oscar Wilde qui se tiendra du 28 septembre 2016 au 15 janvier 2017 (pour une description complète rendez vous sur le site du musée), le Petit Palais lance une série de conférences et projection en lien avec l’auteur irlandais.

Nous vous avons sélectionné une partie des présentations et œuvres auxquelles vous pourrez assister.

 

  • Le Samedi 15 octobre 2016 à 16h00

Oscar Wilde, un écrivain français ?

Conférence Oscar Wilde, un écrivain français ? par Pascal Aquien, professeur à l’Université de Paris Sorbonne

 

  • Le Dimanche 16 octobre 2016 à 15h

Projection : « Le fantôme de Canterville » de Jules Dassin et Norman Z. Mc Leod (1944)

 

  • Le Dimanche 23 octobre 2016 à 15h

Projection : « Le Portrait de Dorian Gray » d’Albert Lewin (1945)

 

  • Le Dimanche 30 octobre 2016 à 15h

Projection : « Salomé » de William Dieterle (1953)

 

  • Le Samedi 19 novembre 2016 à 16h

« Le Portrait de Dorian Gray » d’Oscar Wilde

Conférence « Le Portrait de Dorian Gray » d’Oscar Wilde par Xavier Giudicelli, maître de conférences à l’Université de Reims Champagne-Ardenne

 

  • Le Samedi 7 janvier 2017 à 16h

Oscar Wilde et l’opéra

Conférence Oscar Wilde et l’opéra par Emmanuel Reibel, librettiste et musicologue, professeur à l’Université Lyon 2.

 

  • Le Samedi 14 janvier 2017 à 16h

La Chute d’Oscar Wilde : ou la vengeance de Sa Majesté Britannique

Conférence La Chute d’Oscar Wilde : ou la vengeance de Sa Majesté Britannique par Merlin Holland, conseiller scientifique de l’exposition et petit-fils d’Oscar Wilde.

 

Pour retrouver toutes les activités proposées, rendez-vous directement sur la page de l’Auditorium

L’entrée est libre sous réserve de présentation du programme et des places disponibles

 


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.